Art textile

Velaine-sur-Sambre

0499.10.21.65

 

Quand les fées se sont penchées sur mon berceau, elles y ont déposé deux passions. La première est l’amour de la nature couplé à un intérêt pour l’aménagement de notre belle planète par l’homme. Cette première passion, j’y ai répondu en devenant géographe. La deuxième, c’est celle du textile, du fil, du tissu, de la laine. J’ai cousu depuis toute petite, d’abord pour mes poupées et plus tard pour mes enfants. Avec toutefois un sentiment d’insatisfaction.

Un jour, j’ai été conquise par l’atelier en créations textiles de l’Académie des Beaux-arts de Charleroi. Le textile, comme médium artistique, c’est ce que je cherchais depuis bien longtemps. Depuis, j’expérimente, j’apprends de nouvelles techniques : piqué libre, shibori, teinture naturelle, filage de la laine, impression, broderie. Je tisse, je feutre et je crée des tableaux textiles inspirés par la nature et l’empreinte de l’homme.

J’aime les différentes textures. Toucher les matières et la variété de techniques m’ouvre un champ d’infinies possibilités. J’essaye, dans la mesure du possible, d’utiliser des tissus avec une histoire, comme par exemple de vieux draps de lit pour les teintures. Je récupère à gauche et à droite et crée à l’occasion mes propres fils. Par mes créations, j’essaye d’interpeller ou de communiquer un ressenti, une émotion, une image gravée dans ma mémoire lors de mes voyages ou de mes promenades à pied ou à vélo.

Happy end me direz-vous ! Hé bien, pas tout à fait, car je ressens toujours un manque. Ce que j’aimerais maintenant, c’est pouvoir confronter mon travail avec le regard des autres. Je me sens prête à partager, à échanger, à discuter. J’ai envie de faire sortir mon travail de mon atelier et de le faire vivre à l’extérieur. De lui donner une chance d’être visible. Je pense que c’est une étape importante qui pourra me faire progresser et m’enrichir.