Traces et palimpsestes, titre provisoire

Toujours le même motif, toujours les traces, les traces des traces, le palimpseste…

D’ailleurs, comme le dit Olivier Smolders,

Il n’y a pas de contenus nouveaux. On ne brasse jamais que des lieux communs.

Cursus de peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Namur,

Sérigraphie, même lieu, 3ème année.

Quelques stages de dessin.

Elle est venue à la peinture par l’écriture. Elle cherche le dessin des traces, les griffes ténues, elle parle de la disparition, de la nuit, de l’infime…

Elle photographie les matières, les sols, la pluie, les ombres de la pluie et les lignes, le ciel, les arbres et le gris… Elle n’utilise pas directement ses photos mais elles viennent nourrir sa recherche.

Sa peinture est une émotion tenue, tue peut-être… même si au commencement de la toile, tout est désordre et profusion.

Bleu d’encre, de cendres, Prusse, Perse… Noir d’encre, de bougie, d’ivoire, de vigne…

Contact

Mail: f.colmant@hotmail.com